Si les informations que vous recherchez ne sont pas disponibles ici, écrivez-nous à: avionaut@avionaut.com

RWF: le brevet pour la sécurité

RWF: le brevet pour la sécurité

Le transport des enfants en position dos à la route est cinq fois plus sûr que le transport des enfants face à la route. Cet argument est difficile à contester. Cependant, tout le monde ne sait pas d’où vient l’idée de transporter les enfants dos à la route. Compte tenu du fait que, selon Statens Vegvesen, le nombre d’accidents de la route en Scandinavie est le moins élevé au monde, il ne faut pas s’étonner que les pionniers du transport sécurisé d’enfants dans les voitures soient des Suédois. L’histoire des transports dos à la route remonte au début des années 1960.

Le professeur Bertil Aldman est à l’origine du RWF, qui, inspiré par la position des astronautes lors du décollage et de l’atterrissage, a déclaré que le fait de transporter des enfants dans des sièges montés dos à la route pourrait accroître leur sécurité lors de leurs déplacements. Plus précisément, le professeur a attiré l’attention sur ce qui se passe lors de collisions frontales avec un enfant en raison des proportions de son corps et de la façon dont les forces affectent ses différentes parties. Thomas Turbell est toutefois considéré comme le précurseur du siège installé en sens contraire à le route. Turbell a testé divers sièges de voiture à l’institut VTI. C’est lui qui a découvert que les enfants qui sont transportés dans un siège monté dos à la route ont 92% moins de risques de se blesser dans un accident que les sièges de face, qui réduisent ce risque de seulement 60%. Il convient de noter que depuis l’idée de transporter des enfants en toute sécurité, ayant son origine dans les années 1960, seule la technologie de fabrication des sièges auto a changé. Cependant, il a fallu beaucoup de temps avant que les parents dans le monde utilisent un quelconque siège pour enfant. Aux États-Unis, cela a commencé à changer dans les années quatre-vingt et, dans certains pays européens, les premiers sièges n’ont été introduits que dans les années quatre-vingt du vingtième siècle. Au fil du temps, la conception suédoise de transports orientés dos à la route a commencé à gagner de plus en plus de consommateurs conscients sur les marchés d’autres pays.

En tant que parents, nous pouvons en apprendre davantage sur de nombreux tests de sécurité. Toutefois, les statistiques et les tests de sièges pour enfants orientés vers l’arrière – RWF, en combinaison avec les statistiques sur les accidents montrent clairement que, pour leur sécurité, les enfants doivent être transportés aussi longtemps que possible dos à la route. Actuellement en Suède, il est recommandé de transporter l’enfant dos à la route jusqu’à l’âge de quatre ans. Bien que la loi suédoise n’interdise pas formellement le transport face à la route d’un enfant à un âge plus précoce, il serait difficile d’y trouver un petit enfant transporté face à la route. Les sièges d’auto RWF sont de plus en plus populaires, mais ils doivent souvent faire face à des croyances communes selon lesquelles l’enfant ne peut pas voir grand-chose ou qu’il n’y a pas de place pour les jambes. N’oubliez pas, cependant, que la plupart de ces opinions sont des mythes et que, lorsque vous voyagez avec un enfant, le plus important est la sécurité. Prenons l’exemple et apprenons des Scandinaves qui sont des leaders et des experts dans le domaine de la sécurité.

Ça vaut le coup de savoir